Résumé ParisTech 
Chers porcelets,
Voici un petit résumé du tournoi ParisTech version rugby :
Tout commença donc le jeudi 16 octobre par un départ de la rez à 7h, un
rer de l’ambiance et une arrivée tout en musique sur le campus de l’X
face aux autres écoles encore endormies. C’est donc la fleur au canon
que nous nous sommes dirigés vers les vestiaires, vestiaires que nous
n’avons pas trouvé... Merci Polytechnique pour ton organisation de
merde. Bref, on s’est changé dans la boue comme de vrais porcelets et
avons commencé notre échauffement. Division des porcelets en 2 équipes :
équipe PC et équipe CP. Avec en bonus des mecs de l’ENS et de l’EIVP
dans les 2 équipes.
L’histoire du côté PC :
Premier match contre l’ENSAE. Un match plutôt équilibré mais nous
n’avons pas encore nos marques et notre attaque comme notre défense sont
un peu brouillons. Sur une mêlée ENSAE près de la touche, on oublie de
couvrir le couloir et c’est l’essai qu’on ramasse en punition. On
parvient à se ressaisir vite, mais les résultats ne suivent pas. Un 2e
essai pris en 2ème période, on finit le premier match sur un score de
0-2.
Deuxième match contre les mines. Idem pas de trop grosse différence de
niveau entre les 2 équipes. Mais cela ne nous empêche pas de prendre 2
essais en 1ère période. La qualification pour les quarts semblait très
difficile. Jusqu’à ce que Simon, un petit nouveau de la 133e , ne marque
un premier essai, son premier en tant que porcelet et le premier du
tournoi pour PC. Bravo à Simon, comme quoi la nouvelle promo pourrait
bien avoir du potentiel (à confirmer). C’est donc avec plein d’espoir
que nous continuons ce 2e match. Pourtant, quelques minutes après,
Benjamin de l’EIVP tente en vain d’empêcher un essai de la pioche et se
tourne le genou. Alors qu’il se tord de douleur à terre, l’arbitre fait
appeler les pompiers. On craint que ce soient les ligaments croisés.
Bref, après cela PC est forfait sur ce 2e match. Pas de quart, mais une
consolante l’après-midi. Et merci encore à Polytechnique qui a refusé
d’envoyé ses propres pompiers pour Benjamin, des pompiers civils ont dû
donc se déplacer sur le plateau de Saclay...
Après une courte pause déjeuner, on reprend les matchs. Premier match
de consolante contre... CP ! Match porcelets-porcelets, bref on ne s’y
est pas donné à fond, score de 5-2 pour CP. Côté PC, on retiendra
l’essai de Quentin VP (133), et oui il peut servir à quelque chose
finalement. Et merci à CP qui y est allé comme un bourrin et a blessé un
autre de nos joueurs, le 2eme gars de l’EIVP. Comme quoi les gars de
l’EIVP, ils sont un peu fragiles...
Deuxième match de consolante contre Télécom avec un score de 1-2,
nouvelle défaite des porcelets côté PC. L’énergie et l’envi ont quitté
nos rugbymen. On soulignera quand même le manque de fair-play de Télécom
sur l’un des 2 essais, un de leur joueur passe sur un malentendu.
Dernier match contre l’équipe 2 de l’X. Les deux équipes sont épuisées
et ont envie d’en finir. Du coup le match est plutôt équilibré et finit
seulement sur un 3-2 pour l’X. Un des 2 Essais de Ambroise, l’autre je
sais plus.
Conclusion sur la journée : pas beaucoup de gloire côté porcelet. C’est
le premier gros tournoi de l’année et souvent les premiers matchs pour
les nouveaux. Mais comme on dit : « on va gagner le tournoi de ParisTech
! On va le gagner ! Mais c’était pas cette année... »

Pour la burne ,qui est donc une attribution de points récompensant les
faits d’armes et les conneries pendant les matchs, le gagnant remportant
le Bouclier de Burnus à la fin de l’année :
Majid : pour un nez qui saigne pendant les 1ères minutes de la 1ère
mi-temps du 1er match, le 1er point
Simon de PC : 5 points pour le premier essai de l’équipe de PC
Les m... pardon, les joueurs de l’EIVP : 10 points pour leur genou
tourné
Quentin VP, Ambroise : 2 points pour leur essai, que ceux que j’ai
oublié viennent tirer leur burne
Hubert : parce que l’entrainement pour lancer en touche a porté ses
fruits, 1 pts
Pour tous ceux qui étaient au tournoi : 1 point

Votre respo Porisien, Hubert

[ add comment ] ( 3 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 2.9 / 737 )
Match amical contre Assas2 
Race rose,

Jeudi c'était peut être un des derniers matchs de notre belle saison
écourtée. Alors les porcelets ont mis le paquet et se sont pointés à 14
sans charnière. Enfin que dis-je, une magnifique charnière composée de
Théo à la mêlée et de Damien à l'ouverture, un autre architecte bonnard de
Cachan venu remplacer ceux de la ville de Paris (ou un avant du PORC, au
choix).

Le match étant amical, il n'y aura pas de décompte précis des points, mais
une vague estimation. Et puis quand on aime on ne compte pas.

Coup d'envoi à 15h. L'arbitre se pointe à 15h10. Début du match plutôt
équilibré; notre point fort: le combat, notre point faible: le jeu au
pied... ce qui nous pénalisera pas mal au niveau de l'occupation du
terrain.
On encaisse malheureusement un premier essai, notamment à cause de notre
touche pas trop en place.

Mais la vague rose et noir réagit et vient planter un essai suite à une
belle percée de notre nouveau 10 jouant comme un avant.

S'en suit un deuxième tour de "je marque, tu marque" puis arrive la pose.
C'est Assas qui a l'avantage, puisqu'ils ont un botteur (judicieux). Ca
fait à peu près 14-10.

Au retour des vestiaires, on encaisse un essai plutôt scandaleux, puisque
l'action se fait sur un coup de pied rasant qu'Henri vient applatir dans
notre en-but. L'arbitre ne verra pas ça. Enfin je vais pas m'éterniser, je
ne m'appelle pas Kuli.

Malgré quelques belles action défensives sur la ligne, on reprendra un ou
deux essai, mais on retiendra surtout les travers dégueulasses de leur
centre, mais qui ne se fera jamais plaquer (bordel). Et leur indiscipline
et les 2 cartons jaunes encaissés (voyous).

Un dernier essai sur une interception viendra sauver l'honneur rose et noir.

A présent, il va être temps de passer sur une autre saison, espérons-le
plus longue que cette année. L'arrivée de l'EIVP et la motivation des
première années, nous laisse y croire. C'est pourquoi on va bientôt
organiser un fat bbq pour se refaire la saison.

BUUURNE:

-François Royal le chartriste, le pot de thèse, l'eau de vie de mirabelle
et peut être le dernier match en ces couleurs! 15 points
- Kevin, pour nous avoir bien eu en nous faisant croire qu'il viendrait: 8
points
- Bonifaciale, vive la bagarre: 5 points
- Damien et son pote, par ce que jouer à 15 c'est cool: 5 points
- Gabite, la photo ya que ca de vrai: 2 points
- Théo, le 9 en carton qui va dans le ruck: 2 points


La bise,

Théo

[ add comment ] ( 7 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 981 )
Tournoi à 7 de fin de saison 
Match 1 contre ESCP, ils sont genre 13, on s'est pas beaucoup chauffés, On
a pri 5 essais en 14 minutes. Il nous manque les habitudes du 7!

Match 2 contre Dauphine, même physiologie de match, On encaisse
malheureusement le même nombre de points, MAIS magnifique interception
d'Ambroise qui nous permet d'inscrire notre premier essai.A noter un peu
agressivité sur la fin du match, c'était rigolo.

Consolante contre Novancia, des physiques de bêtes mais pas grand chose au
fond. En plus ils réalisent l'exploit d'être que 6 (même nous on était
plus). On réagit après 2 de leurs essais, et on en plante 4. Victoire rose
et noir, les pauvres gars étaient éprouvés, et nous faut qu'on fasse du
physique!

Burnnnne:

- Kuli, le carton pour le plaquage de forrain : 5 points
- Ambroise, pour ses essais mais surtout pour sa cravate! : 3 points.
- Nath, les drops en face des poteaux c'est chaud: 2 points

La bise,

Théo

[ add comment ] ( 3 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 858 )
Match PSL + Argentins + Centrale Lyon 
Malgré le manque de communication il s'est passé des choses dans l'univers rose et noir depuis quelques semaines.

Salut la goraille,

Il y avait d'abord le match de la sélection PSL* il y a deux semaines,
contre les anglais des UCL Medecine. Chapeau à Valou pour son
organisation, les anglais sont repartis avec un nul (36-36) mais contents.
A noter quelques petits soucis avec la tireuse de CP, mais on ne tirera
pas de conclusion trop hatives quant à la capacité des chimistes à se
mettre des caisses...

Puis lundi dernier c'était l'Argentine qui se déplaçait à Max Rousié. Le
club, c'est les employés d'une banque qui a coulé, le CPBM, Club del
Personal de Banco Mendoza. C'étaient des jeunes bien vifs, un peu trop
vifs pour nous autres vieux porcelets.

Du coup le match commence vers 18h30, la ponctualité des cochonoux nous
laissant seulement quelques minutes d'entrainement. Les premiers instants
sont difficiles, ils renversent dans tous les sens et nous font cavaler de
long en large et en travers.
Ils trouvent la brèche assez vite, puis enchaînent les débordements avec
leur arrière supersonique. Et ils grattent les balles avec une vitesse
phénoménale.
A la pose, c'est déjà 4 essais encaissés; les porcelets réagissent en
montant pus rapidement, en vain.
Au final, ils nous ont bien crevés, ils nous ont mis 60 points (on a
failli marquer un essai, si, si!), mais au moins Valou et moi repartons
avec une cravate et un petit plateau, bon esprit.

Ce weekend, c'était le Challenge, et comme tous les ans on a gagné. Enfin
non pas comme tous les ans puisque cette année, nous avions une équipe...
Complète!
C'est donc avec beaucoup d'entrain que nous montons dans le bus, mais pas
tous avec les mêmes objectifs, du coup les architectes veulent se mettre
une caisse, et JR ne manquera pas d'insulter les PCéens lors de la
traditionnelle blague. On retient.

Comme tous les ans on ne dormira pas, fanfarons et matinaux réveillant
tout le monde, "Centrale Lyon, suce ma bite, Centrale lyon, lèche mon
fion!" résonne encore dans ma tête.

Le lendemain c'est levé 8h (classique), sous la pluie, au passage merci
d'avoir foutu du super absorbant sous les tentes pour nous humidifier un
peu.

Premier match à 10h40, Centrale Lille. Alors que certains porcelets ont
déjà prêtés main forte aux mineurs, on enchaîne contre ces mecs bien
costauds. On met un peu de temps à rentrer dans notre match (chose
rédhibitoire quand c'est du 2*7), et on prend 2 essais de merde en début
de partie. Puis on se remotive et on recommence à produire, mais une
action de leur 8 lors d'une remise en jeu nous fait très mal. Score final
19-0.

Puis match contre l'ESTP; cette fois ce sont certains mineurs qui viennent
nous prêter main forte. Le match se passe mieux, les porcelets se placent
mieux, et on commence à bien plaquer. Malgré cela, leurs heures
d'entrainement leur confère plus de réflexes, au final on encaisse 2
essais, 10-0. Mais ils étaient prenables.

Vient ensuite le match contre les Mines, et là c'est l'envolée porcelaise.
On retiendra les cadrages débordements de Valou, les caramels de JCulSec,
les cartouches d'Ambroise... score final 1000-0, au moins, bravo les gars.

Notre consolante sera contre les Vieux cons (mélange anciens et 2 de
centrale fion). Un match très serré et complètement à notre portée. Mais
aucun essai inscrit c'est bien dommage vu le match, on les a bien
retournés, et les mecs des mines nous chauffaient bien sur la touche.
Score final 0-0, toutes façons on a mi plein d'essais contre la pioche, on
repartira pas avec un score nul.

BURNE!

- Charlie et Théo, les agents de liaisons qui laissent leurs chambres aux
Anglais pour qu'ils se tapent des petites françaises: 3 points.
- Gauthier et Florestan, les vizirs de l'ENS, par ce que le TGV c'est pas
cher : 3 points
- Ambroise, pour ses blagues, sa ponctualité et ses couilles légères: 3
points (PS: les lesbiennes c'est une aubaine)
- JR le mec bourré: 2 points
- Valou, pour la maitrise de la touche, et le grattage (de cravate) : 2
points
- Henri, pour la ponctualité (ou théo comme on veut) : 1 point
- Bonifaciale, les chants constructifs et le "JCulSec" : 1 point
- JCulSec, champion du water polo : 1 point
- le 15 de la pioche, par ce qu'ils sont bonnards : 1 point
- La vache de la photo: 10000 points

Merci à tous les jeunes pour être venus au Centrale Lyon!

La bise,

Théo et Valou pour les porcelets

[ add comment ] ( 20 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 818 )
Match de légende contre Agro 
Jeunes porcs,

Jeudi dernier (enfin presque) se tenait la joute Porcelets contre la très
attendue équipe de l'AGRO PARISTECH. Avant le match le message était
clair, claironné par notre très cher coach Hugo: "Combat. Ce match on y va
pour le gagner".

15h, Le match est sur le point de commencer. "Premier plaquage, premier
plaquage". D'entrée de jeu, le boulot est fait: ça découpe dans tous les
sens, leurs 3/4 n'ont pas le temps de faire des passes, leur défense est
asphyxiée par nos attaques qui inversent sans cesse. Leurs gros sont
solides, on se rentre bien dedans, mais derrière ils ne font pas plus de 2
passes. Le premier quart d'heure est à nous.

Alors qu'on loupe l'ouverture du score par Benjamin sur une pénalité
repoussée par le poteau, c'est Vincent sur une superbe action de nos
arrières qui vient écraser le tableau des scores. La fin de la première
période est plutôt chaotique: l'Agro campe dans nos 22, on a énormément de
mal à se dégager. Mais la défense tient bon jusqu'à la mi-temps.

Score: 5-0

Mais coach Hugo, parvient à remotiver tout le monde en gueulant que les
gars avaient déjà gagnés dans leurs tête, et qu'on leur a mi bien
profonde. Quel talent. Alors les porcelets y refoutent la tronche. Le
match est toujours aussi rugueux, mais les attaques de l'Agro ne
parviennent pas à franchir les quelques centimètres pour atteindre la
ligne d'or. [pointculture] "derrière chaque frange (rose et) noire, il y a
une ligne d'or" un ancien du XV de France [/pointculture].

Mais il en est de même pour nous, qui, même lors d'un départ d'Hugo en
mêlée, ne trouvera pas la faille. Il faut attendre quelques minutes, et
même un deuxième poteau de Benjamin, pour finalement avoir le poil de
chatte qui permettra à Hugo de récupérer un coup de pied contré dans l'en
but.

Malgré la rentrée de leur nouveau 10 international, ils n'inverseront pas
la vapeur, et notre supériorité dans le combat scellera leur nombre de
point à l'ensemble vide.

Score final 12-0, victoire rose &noire inattendue mais au combien méritée,
puis je pense ne pas avoir à raconter la suite.

Bravo à tous.

BUUUUURNE:

- coach Hugo, et la courte intervention arbitrale sur ses 200 décibels et
ses quelques centimètres en trop: 10 points
- coach Hugo, Valou et Charlie, par ce que commencer une mi-temps à 13,
c'est vraiment bonnard: 8 points chacun
- Benjamin, pour son sens aigu de la visée: 8 points
- Théo, pour la momie: 7 points
- Heinrich (Real Madrid), pour le cardio : 5 points
- Gabite, et sa passe pour la zemel (15mètres) : 2 points
- Les stars internationales 130, pour le retour : 1 point

La bise.

[ add comment ] ( 6 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 822 )

<<First <Back | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | Next> Last>>