Rentrée 2011: Tournoi Paristech à HEC 
Arrivée des bus vers 8H35, notre premier match était prévu à 9h. Le
terrain étant à coté du lac, nous avons eu le temps de se perdre dans la
forêt avant de trouver le terrain. Le premier coup d'envoi sera donné à
10h. Les matchs en poule se jouent en 2*6' avec 3' de mi-temps. Les points
sont comptés en nombre d'essais marqués, vu qu'on joue à 7.

-Premier match donc contre l'hôte, HEC. Tout le monde est dans son match
avant de rejoindre le pré. La tendance se confirme sur le terrain, les
commerciaux ne sortent pas de leur 22 et subissent l'impact des porcelets
! Les essais passent tout seul et l'engagement physique est présent. Le
score final est de 6-0, un énorme match d'entame, où le soutien des
pompoms n'est pas à négliger.

-Deuxième match contre CP. En fait on joue contre nos collègues
d'entrainement. Cependant ceci n'empêche pas le défi physique. CP se
défend bien mais fini par craquer face aux assauts offensifs des porcelets
de PC. Le jeu s'écarte bien aux ailes et les essais arrivent. Le score
final est de 5-1 pour PC

-Dernier match de poule, la place de premier se joue entre PC et l'Agro,
qui a fait match nul 2-2 contre CP dans la matinée. La rencontre débute
bien, beaucoup d'engagement des deux côtés. PC ouvre le compteur, rejoint
par l'Agro rapidement et qui en replante un second. Simon a alors tenté
d'arrêter la personne qui allait inscrire l'essai en le ceinturant,
cependant notre colosse met un coup au visage de l'adversaire, ce qui
augmente la tension dans le match. L'Agro reconfirme sa domination et PC
revient à la charge. Score final 3-2 avec un peu de regret du côté de PC
qui laisse filer la place de premier.

Au final PC finit meilleur second et se qualifie in extremis pour les
"phases finales", c'est à dire directement les demies finales.

-Nous tombons contre le gros morceau, l'equipe 1 de Polytechnique. Les
porcelets sont dans le match dans la tête, dans l'engagement et dans le
combat. Cela ne suffit malheuresement pas à contrer l'expérience et la
technique des X qui sont bien au-dessus de nous. Au final sur le score on
prend la marée mais dans le mental on s'est bien battu jusqu'au bout, on
ne pouvait juste rien faire face à des jeunes qui jouent ensemble depuis
plus de 2 ans avec un rythme d'entrainement bien plus élevé que le notre.
On remercie encore les pompoms pour leur soutien, ainsi qu'à tous les PC1
présents sur la ligne de touche. On notera également l'énorme tampon qu'a
reçu un X dans les règles avant la fin du match, choc que tout le monde a
entendu sur et en dehors du terrain !

-Dernier match de la journée pour la place de 3, face aux bleu et blanc de
l'ENSTA. Nous venons à peine de finir de jouer contre l'X et on nous
apprend qu'on a 5' pour souffler avant de réattaquer. Les porcelets ont
perdu le soutien de Matthieu 130, blessé à la cheville. Bien évidemment
l'engagement est présent, mais encore plus que dans les matchs précédents
pour ne pas finir à la place du con. Les pompoms enflamment l'ambiance et
la réaction des porcelets ne se fait pas attendre, ils inscrivent 2
essais. Sur l'engagement de PC après le 2eme, un colosse de l'ENSTA
récupère la balle, crochète la ligne de défense et le gars se retrouve en
face à face avec Léopold, qui subit de plein fouet un raffut dans la gorge
coude déplié. L'arbitre ne siffle pas faute et l'ENSTA revient à 2-1. Les
porcelets score juste avant la mi-temps : 3-1. On notera que l'arbitre ne
siffle pas les fautes violentes, notamment les coups dans les rucks. Les
bleus et blancs reviennent à 3-3 en 2nde mi temps dans un match ou la
pression devient de plus en plus intense. Au point que certains gestes
d'indiscipline débarquent : des cravates, des tentatives de coups de
points et pieds, de crampons... L'arbitre ne siffle pas tout, et
sanctionne les porcelets qui ne se reculent pas de 10m lors des pénalités
sifflées. Fin du match, 3-3 score qui ne départage pas les deux équipes.
On joue alors une mort subite, gagnée par l'ENSTA après un énorme combat
physique et mental.

Les porcelets de PC finissent donc 4ème de ce tournoi où tout le monde
s'est régalé et a bien profité de ce tournoi. On repart avec un peu de
regret notamment à cause du dernier match, cependant beaucoup de nouveaux
ont pu découvrir les joies du rugby en compétition !!
Le potentiel est également la, on peut arriver à faire quelque chose
d'énorme cette année si on continue à bien travailler à l'entrainement !
Je tenais également à remercier au nom de l'équipe toutes les personnes
qui nous ont supporté au cours de la journée, notamment les pompoms de PC
!
La burne à suivre !

[ 1 comment ] ( 25 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1277 )
Défaite en demi finale contre Paris 12. 25 à 24 
Début de match de folie des Porcelets: 4 essais en 20min, 24 à 0. Des essais très bien menés, de Seb, Francois et Hugo. Les Porcelets dominent, la situation, trop vite, trop confiants.
Des fautes et des approximations permettent aux adversaires de rentrer dans leur matchs. Trop de plaquages ratés, et le score est de 24 14 à la pause.
La déroute continue, Paris 12 fait le jeu, les Porcelets défendent, défendent mal. Et le score ne tient pas, les points s'accumulent, et inévitablement à 10min de la fin, 25 à 24 pour Paris 12. Malgré quelques dernier efforts, les Porcelets n'ont jamais réussi à coontroler ce match.
Un gros coup au oral, mais une bonne leçon de rugby, un bonne leçon pour la vie d'un groupe. La saison se termine, sur une défaite qui fait mal, mais la relève est là, et l'année prochaine s'annonce encore rayonante pour le rugby PCen.

Je rajouterai une petite citation associé à ce match, je ne sais plus si c'est de mon Papa ou d'un copain à mon papa, qui l'avait d'ailleurs surement lue quelque part:
"Bon les petits, c'est vrai qu'on mène au score, mais il faut garder les pieds sur la tête"

"Dans une équipe de rugby, il n'y a pas de passagers, il n'y a qu'un équipage" . Certes un équipage avec des caractères de cochons, mais des cochons qui retombent toujours sur leurs pieds ceux là, en témoigne Marie Madeleine, qui se retrouvent toujours à bon PORC, et puis plus on devient vieux plus on devient bête comme disent les bourgeois, sachant que tout est bon dans le cochon, alors à l'année prochaine, sans aucun doute ce sera celle du cochon...

Burne:

Rodio 10 points, pour l'engagement le plus ridicule du monde
Hugo 3 points pour la passe la plus ridicule du monde
Léo 5 pts pour les relances les plus ridicules du monde
Francois 2 pts pour l'en avant ridicule en départ 3ligne

[ add comment ] ( 17 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 2.9 / 1399 )
Vitoire en 1/4 de finale contre Supelec 
Exilé sur le terrain de Supelec dur comme du béton, les Porcelet démarre le match en inscrivant rapidement 2 essais, dont le premier de la saison pour Francois Potier qui annonce son retour en force. Mais immédiatement les Porcelets tombent dans leur travers: fautes, baisse de vigilance, ...et laissent Supelec reprendre confiance juste avant la pause.
En seconde période, les Porcelets reprennent les choses en main, et mettent la main sur le match. Un très bel essai, après de nombreux temps de jeu et quelques belles envolés des arrières, vient récompenser cette bonne entame de seconde période. Dans la suite, les Porcelets dominent mais ne marquent plus, ce qui est bien dommage car le score aurait du s'alourdir beaucoup plus compte tenu de la domination sans partage.
Au final, 19 à 7, bonne victoire, mais beaucoup de faiblesses dans la finition et la concrétisation des temps forts.

Burnes:

Rodio 10 points parce qu'il veut jouer avec un genoux en moins.
Hugo 1 point Tentative ridicule d'y aller peso en pétant dans les avants.
Léo 3 points: en avant ridicule en réception après un super contrôle au pied.




[ add comment ] ( 18 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |  related link  |   ( 3 / 1282 )
Victoire en 1/8 de finale contre les Ponts 
L'équipe de Porcelets, privée de certains cadres (Léo en exam) mais bien aidée par quelques PCens de passage (Nikos) affronte l'équipe des Ponts.
Le match débute difficilement, les adversaires dominent la situation. Mais les Porcelets, composé d'une ligne de 3/4 un peu recomposée, sent que ça peut passer à tout moment. Vers la 20ieme minute, à partir d'une touche à 10m de la ligne, rapahel passe à Vincent qui feinte la croisée avec Hugo
pour servir Victor qui se fait stopper à 2m de la ligne. Balle rapide, Hugo et Jacobs négocient le 2 contre 1 pour le premier essai de la saison de notre ailier vedette.
Les Porcelets dominent, mais n'arrivent pas à marquer: beaucoup trop de fautes ou de fautes imaginaires sont sifflées par un arbitre assez mauvais.
Mais sur une mélée dans nos 15m, après 2 passes dans les jambes, Victor redouble avec Hugo qui accélère pour fixer le dernier défenseur et envoyer notre ailier supersonique Brendan dans l'enbut après une course de 60m.
Mais trop de fautes sont commises, et les Porcelets encaisse une essai juste avant la pause.
De retour dans la partie, la domination change de camp, les Porcelets subissent subissent et craquent meme une nouvelle fois sur une pénalité à 5m de l'adversaire qui passe en force. Heureusement, les jambes de l'adversaire deviennent un peu lourdes, et les Porcelets inscricent un essai de la délivrance juste avant la fin du match: encore un débordement sur l'aile, cette fois c'est Julien qui a fait parler ses jambes.
On pourra se souvenir de quelques actions mythiques des avants auteurs de mauls pénétrants impressionants.

Burne:
3 points François pour son grand retour
1 point pour tous nos ailiers (Julien, Brebdan et Jacobs) pour leurs cannes de feu
10 points à l'arbitre qui ne comprend rien au jeu

[ 1 comment ] ( 26 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3.1 / 1316 )
c

[ add comment ] ( 3 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1289 )

<<First <Back | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | Next> Last>>