Match contre Paris II 
Chers porcelets,

ATTENTION MAIL LONG.

Aujourd'hui, c'était Paris 2. Match CUA, vous savez tous ce que cela
signifie.

1ère mi-temps, c'est notre arbitre de stature international, Valou
Machado, qui prend en charge le bon déroulement de la partie. Bon
déroulement, c'est un euphémisme, puisque dès l'entame, les rucks sont
immondes, ca plonge et ca gratte dans tous les sens. Alors Charlie Poulat,
pour son retour aux sources, n'arrête pas de l'ouvrir.

On campe littéralement dans leur camp, en attaque ils se contentent de
coups de pieds, que l'on rejoue immédiatement dans leur camp. Mais les
efforts paient, puisque Thomas inscrit les premiers points sur une superbe
pénalité excentrée. C'est sur un essai non validé (et justement) de Thomas
et Théo, qu'Hugo Carillon trouvera la faille: la classique départ du 8 à 5
mètres de leur ligne et c'est planté.

Score à la mi-temps : 10 - 0

Pour cette deuxième partie, On remet notre pilier international (faut pas
déconner) dans nos rangs. Le début ressemble à la première mi-temps, sauf
que les arrières décident d'écarter un peu plus leurs balles. Et c'est une
bonne initiative puisque le deuxième essai rose arrive grâce à une
chaussette droite parfaitement exécutée, et Henri allias les cannes de feu
vient aplatir.

Le combat devant est rude, mais ils ne cessent de reculer sur les impacts.
On entend "faut aller en planter d'autres bordel, il faut le bonus!". Si
tôt dit, si tôt fait. Henri vient finaliser son doublé sur une sautée. Il
en manque 2 autres, merci les moufles.

Malheureusement, c'est pas le bonus qu'on obtiendra en fin de match mais
un essai encaissé (le seul on vous jure) sur une action de merde, grâce à
Madame "la chatte", mais aussi un peu de notre faute.

Score final 20 - 5, un bon match.

----------------------------------------------------------------------------

La BUBUBURNNE (hommage à charlie):


- Henri CP, une campagne BDE et... le doublé! : 8 points
- Julien Brunet, pour s'être déboité l'épaule avant le coup d'envoi : 8
points
- Thomas CP, "ça part d'où un renvoi aux 22?" (merci Hugo) : 7 points
- Charlie (arrête de jacasser...), et son Pilou raté : 5 points
- Valou Machado, le bulldozer suivi du coffre : 5points
- Brendan, Zémèle ou Merfale? : 2 points
- Théo, pour avoir baisé Kevin lors de l'épisode de la chaussure: 2 points
- Kévin, pour s'être fait baisé par Théo lors de l'épisode de la
chaussure: 2 points
- Théo, pour les burnes : 1 point

Et on pense tous bien fort à Antoine et ses 7 fractures. La bise.

[ add comment ] ( 4 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 813 )
Premier match de la saison 2014 
Jeudi, midi, c'est déjà le stress, au BDS.


Il manque des licences, mais il faut partir, le RDV est à 12h20 au RU. Avec25 minutes de retard, on part pour faire une mise en place qu'on a pas pu faire avant, faute de temps et de weekends de 3 jours ou tous les porcins en ont profité pour se remplir la panse. Aspect anodin mais qui se sentira à la fin du match, physiquement parlant.

Arrivés à Suzanne Langlen, on part pour la mise en place. Le super-organisé-respo s'attelle à la tâche de trouver les numeros de licences à l'aide de Cousthi et de son téléphone. On est dans les temps.

Le début de match n'est pas trop mal, ils sont solides derrières, mais on plaque plutôt bien. Malheureusement on arrive pas à sortir de notre camp, il faut jouer chez eux. Alors quand on a une pénalité, on en profite pour se dégager; mais aucun botteur ne trouve les ressources pour foutre cette bezingue en touche; donc les assaillants reviennent, et rejouent chez nous.

Le premier essai se fait sur une de nos erreurs; et le deuxième aussi.

C'est la pause, le match ne se passe pas super bien, on se fait dominer derrière, on en a pas assez envie devant.

A la deuxième mi-temps, les choses se compliquent. On prend un essai rapidement, mais Thomas trouve enfin la faille en s'arrachant entre le 10 et le centre pour planter son essai.

Puis l'équipe tourne beaucoup (il y avait du banc!), la fatigue et l'énervement se fait sentir. On prend un, puis deux, trois... beaucoup trop d'essais.

C'est un manque criant des fondamentaux qui sera à l'origine de la défaite; on a donc du taff en perspective. Mais ce qu'il y a d'encourageant, c'est que c'est la même configuration que l'année dernière:
Match de merde en premier contre les Mines, mais finalement champions du monde d'Ile de France en Mai.

Donc on a plus qu'à se motiver. Et bravo à tous, car nous étions, pour la première fois dans l'histoire des porcelets, VINGT TROIS présents au match!



Burne:

-Hugo C, pour sa superbe touche qu'il fallait assurer: +7points
-Gabite, le retour surprise: +5 points
-Nath, Théo et Valou, crieurs officiels: +2points
-Nath pour sa touche à 2 mètres + 2 points
-Toute l'équipe, pour s'être pointée au nombre de 23: +1 point
-Tous ceux pour qui c'était le premier matchau sein des porcelets: +1 point

La bise,

Théo et Valou.

[ add comment ] ( 1 view )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 933 )
Tournoi Paristech 2013 
Porcins,

Vous l'attendiez, voici le légendaire classement de LA BURNE!

Avec une saison passée en folie, autant dire que la barre connerie est
haute, espérons que cette nouvelle saison soit aussi prolifique en
bêtises.

Donc, pour ce classement 2013:

-Thomas Jet 132, par ce qu'applatir dans son en-but, c'est trop surfait,
faut laisser l'essai - 15 points
-Théo, pour ouvrir sa gueule et retourner une pénalité contre son équipe,
à 5m de la ligne - 15 points
-Valou et Anoine CP, pour leurs longue participation - 5 points
-JCul, par ce qu'il a vraiment servi à rien - 5 points
-Vincent 132, qui préfère voler des costumes de shark de l'ensae plutot
que de jouer au ParisTech - 5 points
-Marius et Marc 132, les blessés éternels - 3 points
-Hugo Carillon, pour sa participation au premier match - 3 points
-tous ceux qui ont vécus leurs premiers match au sein de porcelets - 1 point


Bravo à tous les nouveaux ayant dépucelés leurs compteurs, c'est bien joué.

Et niveau résultats, on a gagné le ParisTech, c'était trop facile.

Enfin je rappelle que Thomas a repris le titre de meilleur marqueur des
Porcelets, Kuli va falloir bouger ton cul un peu.

Théo, pour toujours plus d'idiotie, et de lard.

[ add comment ] ( 1 view )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 819 )
Finale! ESPCI vs ISTOM vs UVSQ 
C'est par une chaleur caniculaire que les Porcelets se sont rendus au stade de la plaine, pour y jouer la finale du championnat. Première épreuve que ce déplacement, puisque il faut environ 1h30 de transports en commun pour aller de PC au stade de la Plaine, à Clamart.



Match premier:

Horaire 17h

Adversaires: ISTOM (école d'agro à CERGY)

Format: 2x20min


Pour ce match d'entame, les Porcelets ultra chauds rentrent dans leur jeu dès le début. Pas de plaisanteries, gros impacts à peine le coup d'envoi tiré.
Malgré le brasier environnant (jouer sur un synthé, sous le soleil, ça fait bien mal), la conservation est là, on leur roule bien dessus. Malgré des actions pas toujours bien construites, des ballons en avant, l'envie est là et ça se sent.
L'arbitre est juste, et très sévère: pour chaque plaquage un tant soit peu inconventionnel, c'est blanc direct, et tout le monde ferme sa gueule!
Malgré nos grosses avancées, on flirte avec leur ligne sans l'embrasser, on manque de concrétisation.Peut être est-ce du au nombre élevé de MAO et de ROUGES que les avants ont lancé face à une défense efficace, bien replacée, et poussant fort dans les rucks.

Score mi temps: 0-0

Deuxième mi temps: un gros pressing dès le début pousse les istomiens à commettre une belle erreur: sur un gros renvoi de gersten, leur 15 rate la balle, ce qui permet à Hugo (defienne) de lui prendre la balle et de filer sous les poteaux.
Le nouveau buteur des porcelets, alias Thizy (le perdant d'après Julien) transforme en beauté l'essai.
La mi temps voit ensuite la fatigue s'accumuler chez les porcelets. Mauvais replacements, soutien inexistants.. on a eu des grosses frayeurs, puisque leur montée est passée plusieurs fois, heureusement bien défendue. Malgré une tentative de départ en mêlée de Theo, bien avortée (auto-en avant), on arrive pas a marquer plus.

Score final : 7-0


En tant que gagnants, on peut jouer en dernier. On en profite pour observer le match UVSQ ISTOM. Les noirs, UVSQ, sont imposants, et ont un 9 et un 10 qui dépotent.


Deuxième match:


Horaire: 18 h40

Adversaires: UVSQ


Manifestement renforcés par leurs staps, les noirs envoient. Des l'engagement, les porcelets y vont donc a fond,c'est la finale!!
Un match d'anthologie. Pour la brève expérience que j'en ai eue, jamais défense rose ne fut si étanche. Se brisant contre nos digues, les noirs flots ne purent mouiller notre enbut en première mi-temps.
En revanche, notre pressing et notre maîtrise de la touche, le soutien des avants, et l'envie des porcelets menèrent a l'essai, encore une fois du sieur Defienne, sur une passe de Gaby.
Cousti transforme l'essai!

Score a la mitemps: 7-0

La deuxième mi temps est encore une fois plus complexe.
Une baisse de régime des porcelets, suivi d'un changement de stratégie en face (le jeu est lancé par leur 8, plus par le 10) nous coûte un essai.
On se remotive, et on y retourne! La fatigue commence a coûter: avec cet arbitre, pas le droit a l'erreur, et plusieurs pénalités nous font frayeurs. Nous parvenons néanmoins a leur mettre trois points sur une pénalité, en face de leur poteaux (merci Jeremy!).
Plus qu'une minute de jeu. Grosse attaque des noirs, qui arrivent a dix mètres de notre camp.
Faute de Theo, qui prend un blanc: nous voila 14. Mêlée demandée par les noirs. Ça écarte, et la quelque chose d'incroyable: mauvaise passe, en avant noir, nous sommes.....CHAMPIONS!!!!!!



Bu-bu-buuurne:


Théophile pour le carton 15 pts

Francois royal plaquage haut 10 pts

Demur pour la touche offerte 2 pts

Antoine le solide en touche et croche pied à Theo 5 pts

Julien le fuyard qui boit des bières à l'ombre au bord du terrain 2 pts

Kuli pour sa béquille, sa passe en avant et sa course avortée 7 pts

Gaby pour le plaquage judo-sumigai-chi 1 pt



Une équipe!





Remerciements


J'aimerais remercier tous les joueurs non conventionnels, exterieurs et anciens, sans qui cette belle saison et ce splendide finish n'auraient pas eu lieu.


Merci donc, du fond du coeur, aux suivants:

-Valentin dit Fif', pour ses 8'30''

-Franck dit Franki, pour sa participation à la finale, en tant que PORC

-Hugo dit Defienne, pour son implication inoxydable aux porcelets, et ses discours hier

-Brice dit Brissou, pour sa grande gueule, sa bonne humeur et son cochon

-Arnaud dit Ricain, pour son talon en demi,
son coaching et sa percée à l'aile

-Julien dit Julien, pour son soutien en demi

-Eliott dit Lacourte, pour son soutien et son essai en demi finale

-Thibault dit les Arts, pour ses percussions

-Francois P dit le Rhino, pour ses aides et
conseils (et son rhionocéros)

-Léopold dit pussy burner, pour son pied en demi

-Alexei dit l'arbitre, pour son soutien a de nombreux match

-Bertrand dit Julie, pour son nez contre les osteos

-Beno dit Benlight pour l'arbitrage de la générale contre les osteos

-Vincent dit Roddio, pour sa passe de 30 m et ses plaquages

-Remi dit Faggio, pour sa venue improbable, et un presque premier essai

-Nikos dit la foudre, pour sa venue malgré le double forfait en face

-Florent dit le sieur Leclerc, pour son aide opportune

-Jacky dit La Flecha, pour son soutien lors du forfait

-Samuel dit Destructor pour sa participation au match-piscine de la st valentin

-Matthieu D dit Dupré pour sa venue


Gabriel, pour les porcelets

[ add comment ] ( 9 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1301 )
Match contre UP 1! 
Chers porcelets,

Voilà le résumé en retard du quart de finale ESPCI-UP1!

Lieu: Pershing encore, mais terrain Honneur!

Pour ce match, encore une fois des joueurs de tout horizons sont venus renforcer le rose Porcelet:

Ricain, Léo, Potier, Hugo, Eliott, Julien, et j'en oublie.

On joue donc en face une équipe qui a:

-Un coach
-Des supportrices (et pas mal!)
-Du matos!
-Des mèches


Donc on commence ce match, qui promet d’être pas mal. Ce qui nous a en revanche surpris, c'est l'arbitrage EFFROYABLE qui eu lieu ce jour là.

Après une première mi temps somme toute banale, avec des adversaires qui se replacent mal, et font beaucoup d'en avant, nous avons pu repérer les cibles: leur 10 et 12, qui font tout le boulot. Une fois ces joueurs paralysés, le jeu fut bien plus facile!

Coté défense, les porcelets firent bien leur boulot, puisque malgré quelques percées de UP1, la ligne a tenu bon, à plusieurs attaque très proches de notre en-but. Il a fallu quand même le coup de gueule de Ricain après que nous nous soyons pris coup sur coup deux essais pour nous remotivés, puisque le gars était passé sans que personne ne lui colle aux basques.

Malgré l'arbitrage aléatoire (on notera des essais non comptés, des en avants innombrables et imaginaires et bien souvent tournés contre nous, des fautes inexistantes, des grattages avec les mains dans le dos, des hors jeu invisibles etc.), qui nous handicapa plus d'une fois et ne nous permit pas de jouer au maximum de notre jeu, le match fut jouable. On notera la tentative d'essai de Ricain échappé en touche, l'essai d'Eliott venu s'essayer aux Porcelets, l'apparition spontanée d'un rhinocéros sur le terrain, l’essai de Julien venu nous prêter main forte, l'absence de Miki "Mais euh j'ai le TOEIC!!"

Score final: 24-12!

Et on est en finaaaale!!!

Dans l'euphorie de la victoire, le vestiaire résonna de chansons à n'en plus finir! Ce fut le plus joyeux retour de Pershing qu'il m'ait été donné de voir dans ma courte carrière de Porcelet (et je compte bien en voir beaucoup d'autres!)






[ add comment ] ( 40 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1214 )

<<First <Back | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | Next> Last>>