Quart de finale contre Negocia: le résumé 
« Le commerce est l’école de la tromperie » (Vauvenargues, Réflexions et maximes).

Bon ça j’en suis pas sûr (et je voudrais pas vexer le président Machado). Mais tous ceux qui étaient là jeudi dernier s’accorderont avec moi pour dire que le commerce est l’école de la grande gueule.


Comme les gars de PGSM l’année dernière (cf. un vieux compte-rendu), les gars de Negocia ont hier fait étalage de toute leur éloquence, de leur agressivité mal placée et au final de leur incapacité à former une équipe. Dans le jargon, on appelle ça « avoir le melon ». Et, toujours dans le jargon, les porcelets leur ont mis « la queue entre les jambes » (pas la queue du melon, suivez un peu).


Dès les premiers instants du match, nos fiers gorets, bien galvanisés par leurs cadres, font l’expérience de la mauvaise agressivité des gros d’en face, qui n’a rien avoir avec la saine agressivité (coups de têtes dans les regroupements, plaquages qui découpent, coups d’épaules aux gratteurs indisciplinés…) inculquée à chaque entrainement. Seb est le premier à s’en rendre compte quand, sur un départ au ras, il est littéralement retourné par un plaquage-cathédrale de deux de ses vis à vis. Le ton est donné. Et il changera assez peu. Sur des regroupements suivants, c’est David qui se prend une droite du 4 d’en face (une des stars de l’après-midi), sorti instantanément (mais temporairement, nous y reviendrons) par son coach. Pour clore la première séquence de « je suis en école de commerce, je suis un dur, regarde comme je vais te faire peur », c’est Ivan (Yvan ?) qui, suite à une montée cafouillée des gars d’en face, se prend une mandale du 8 de Negocia. Et même s’il prend le parti de ne pas répondre, lui et le boxeur d’en-face se font tous les deux sortir pour 10 minutes. Avant cela, on peut signaler et regretter la sortie de Vincent, notre 10, sur un plaquage un peu plus fort que les autres (entorse du genou, 3 semaines d’arrêt minimum).


Et le jeu dans tout ça ? Il a fallu d’abord prendre la mesure d’un adversaire vraiment très agressif. La bonne sûreté de l’équipe en général sur les réceptions de jeu au pied y a pas mal contribué. Ça a globalement bien défendu de notre côté, et on a quand même réussi à percer la ligne quelquefois.


Le déclic vient suite à une mêlée. L’exclusion temporaire d’Ivan et du 8 adverse force à une réorganisation de l’équipe. Les mêlées se jouent à 7, Hugo passe 9, Bertrand en 10 et David en 12. Et donc sur une de ces mêlées, un peu sur la gauche sur les 22 des boutiquiers, le ballon est bien libéré, il parvient à David, bien décalé, qui voit un intervalle, s’engouffre dedans, résiste à un premier plaquage, crochette un adversaire et résiste à un second plaquage avant d’aller aplatir sous les poteaux. Et de 1. La transformation est assurée par Léo.

On sent la fébrilité grandir en face. Ils se gueulent dessus entre eux, leur coach les vanne, enfin c’est pas joli à voir.

Le deuxième essai est simple et beau, comme un coucher de soleil sur une porcherie en automne, et en plus marqué par un ailier, ce qui est assez rare pour être souligné. A la sortie d’un maul, Ivan, revenu sur le pré, éjecte bien la balle sur Hugo qui redouble avec Alexis et passe sur un pas pour Michele qui, magnifiquement décalé, met les gaz pour aplatir avant le retour de ses opposants.


La fin de la première période a été plus délicate à négocier (oui, j’insiste, il fallait le sortir au moins une fois). Les porcelets sont acculés dans leur 22 sans parvenir à en sortir pendant une bonne dizaine de minutes. Mais la défense héroïque tient pendant tout ce temps. Jusqu’à ce que sur une libération sur les trois-quarts adverses, la défense rose cafouille un peu, il est vrai du fait d’un en-avant non signalé par l’arbitre (décision que notre équipe a eu le bon goût de ne pas contester).
C’est donc avec la pression que vient la mi-temps, sur le score de 15 à 5, même si on ne sent pas les gars d’en face suffisamment forts collectivement pour réagir. La consigne est donc de rester soudés, de ne pas rentrer dans leur jeu de parlotte et d’être plus prompts et agressifs dans les rucks.

Et cette tactique a été payante. Le petit manège des marchands d’en face a continué, ils ont continué de s’énerver, à discuter, à foutre des droites gratuites et inutiles auxquelles il a été de plus en plus difficile de ne pas répondre (je pense à Robin qui lui aussi a servi de sac de boxe au 4 adverse).

Contrairement à ce qui s’était passé en première mi-temps, Negocia ne parvient pas à s’installer dans le camp des roses. Et quand ils y parviennent, ils en sont réduits à tenter des coups de pieds à suivre infructueux, notamment grâce aux jeunes installés en cercle dans notre en-but qui ont reçu un ballon d’essai pour les adversaires et les insultes de ceux-ci pour avoir fait avorter leur seule occasion (ça ne change pas grand chose, Nicolas J couvrait bien son aile).

Et de leur côté, les porcelets ont continué à jouer, autant que possible avec des ballons ralentis par l’agressivité de Negocia sur les rucks.
C’est d’abord Hugo qui y a été de son essai. En position de 9, il voit le trou, relève le ballon, crochète 2 ou 3 adversaires de plus en plus dépités, désengagés et dessoudés, et va aplatir entre les poteaux.

C’est ensuite Benoît G qui, sur une mao à quelques mètres de la ligne relève lui aussi le ballon et inscrit un essai dans un style plus… gros. Il fonce dans un intervalle et fait jouer sa capacité à transpercer de centre de métier pour faire échouer les placages adverses et aplatir.

Le dernier essai est le symbole de la déconcentration adverse : sur une touche de Negocia a quelques mètres de sa ligne (très bien trouvée par Bertrand), le talon des commères lobe ses 2 pods de saut et c’est Yvan, 9 au taquet, qui récupère le ballon et fonce vers l’en-but adverse pour parachever le succès des roses. Un succès marqué par la bonne perfomance de Léo comme buteur, qui aura passé 4 transformations sur 5 et les 2 pénalités qu’il a tenté.

Voilà, 38-5, c’est cher pour les futurs VRP mais ça leur apprendra à jouer en équipe avec les mains et les jambes plutôt que tous seuls avec leur grande gueule. Et à nous à rester disciplinés, mais aussi à être plus agressifs sur les rucks et plus soudés dans le triangle de derrière pour réussir dans la suite de la compétition.

Et le plus beau : on les retrouve en 2ème partie de saison !



La Burne :

Les avants : 2 points à tous pour la performance un peu en-dessous de la normale sur la conquête en touche.

David : 4 points pour s’être rendu-compte quelques minutes après qu’il s’était bien en effet cassé le doigt. Bon rétablissement !

Vincent : 4 points aussi pour son match le plus court de la saison. Bon rétablissement aussi !

Séb : 3 points pour s’être fait retourner comme un ailier sur un pick & go. On avait dit à l’échauffement : on se baisse. Ceci dit le spectacle valait le détour !

Le 8 de Négocia : 10 points pour ses 25 minutes passées sur le terrain, réparties ainsi : 10 minutes puis un carton sur bagarre, retour sur le pré, re-coup de poing après un quart d’heure. L’arbitre arrive alors et dit : « encore vous ? ». Et dehors.

Le 4 de Négocia : 6 points pour ses marrons distribués à David et Robin et son carton jaune. Et aussi pour son regard très méchant au juge de touche porcelet qui ne l’a pas aidé à gagner.

Pierre M : 3 points pour sa merde au pied. Tous les coups de pied défensifs contrés ou presque, et un coup de pied offensif réussi mais qui mange un surnombre sur son aile droite.

Les arrières : 1 point chacun pour quelques merdes sur réceptions de coups de pied.




[ add comment ] ( 10 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1098 )
Qualification pour les demi finales ! 
Victoire 39 à 5 contre Negocia.

A suivre, la demi à cité U contre l'ISEG, à 15h00.
La fanfare de PC sera là, on vous attend nombreux pour les soutenir!


[ 1 comment ] ( 19 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1176 )
Qualification pour les phase finales 
Quart de finale du championnat de Paris, contre Negocia le 04/02/2010 à 15h00 au stade Max Roussié (métro porte de St Ouen)
Venez nombreux supporter les valeureux guerriers rose et noir!

[ add comment ] ( 9 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1184 )
c

[ 2 comments ] ( 41 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3.2 / 1313 )
Perte de François Potier: Rupture du Ligament Croisé du genou 


[ add comment ] ( 33 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3.1 / 1367 )

<<First <Back | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | Next> Last>>