Match contre PULV-Pole Universitaire Léonard de Vinci (over gaming inside) 
Adversaires: P.U.L.V.

On joue à 12, pour cause de manque d'effectif.

Lieu: Terrain n°5, Choisy Nord


Une fois n'est pas coutume, malgré notre ponctualité et notre bon sens civique l'équipe adverse n'est pas là à l'heure prévue. Mais ce n'est pas grave, puisque la FFSU, institution charmante s'il en est, a veillé au grain en prenant soin de ne pas nous fournir de vestiaire et en oubliant de dire au gardien qu'il y avait des matchs de prévus.

Une bonne demi heure plus tard (14h45) le coach adverse, la quarantaine, mal rasé et en jogging se pointe en scooter. "Mon équipe arrive" nous souffle-t-il. Pendant que les porcelets vont se changer dans les vestiaires de la Plaine Sud, Lepetz et moi même attendons avec ce Monsieur. Plusieurs appels à la FFSU ne changeront rien à la situation: l'arbitre d'ailleurs n'arrive pas, et on a pas de protection pour les poteaux. Il est 15h20.

Puis tout s’enchaîne! Le gardien, revenu de nulle part, nous fournit des protections, et les adversaires déboulent, 14 frais gaillards comme on en fait plus.

Comme il n'y a pas d'arbitre, je demande au coach adverse, qui avait l'air de bien tremper dans le milieu rugbalistique, si il était en mesure d'arbitrer. "Non, moi je n'ai aucune licence, et aucun de mes gars n'est CUA". Ça commence bien.

Les CUA de l'équipe, encore une fois Mr Lepetz et moi même s'arrangeons pour arbitrer l'un la première mi-temps et l'autre la seconde.

Le match débute!

Visiblement, on a pas affaire à des coriaces: à peine 5 min de jeu, et 3 percées porcelettes ont mené à l’essai. C'est la que les premiers bémols de l'arbitrage de Gaby commencent à faire effets: pas assez sévère dans les rucks, l'arbitre laisse passer certains grattages à la main, des deux cotés. Les porcelets saisissent à la gorge leurs adversaires, la tension monte. Malgré les quelques échauffourées post-rucks, le langage fleuri de Théophile et la mauvaise humeur de Kuli, la première mi-temps voit les porcelets prendre une nette avance, grâce à une touche performante et un jeu bien construit.

Leur coach (qui au final s'avère être LCA, merci!) prend en main l'arbitrage de la seconde mi temps.

Celle ci voit un jeu ralenti par la condition physique pas énorme des gorets comme des pulviens (qui commencent à se gueuler dessus d'ailleurs). Malgré tout, on se démerde pour en mettre encore quelques uns, Théophile avec son énorme coup de bol, Simon avec sa puissance et Hugo avec ses cannes.
On notera que notre guest-star, l'impact player venu tout droit de l'ile de Beauté Rrrrémi Faggiani pour son premier match avec les porcelets, aurait pu marquer son premier essai si la passe de Coustham à l'aile n'avait été dans sa tronche.

On notera que cette fois, malgré six essais sur sept aplatis sous les poteaux, Cousti n'a pas jugé bon d'en transformer plus d'une (faut dire que gros Miki a été très respectueux des adversaires en en droppant deux à coté).

Score final: 37-0

La burne!

Simon Kulifaj (enfin!) Pas de l'oie :5 pts
Chistera: 3 pts

Hugo l'acrobate lumineux de la touche: 10 pts

Gabriel l'arbitre improvisé: 25 pts

Théo quasi-Dominici: 12 pts

Antoine le 9 de l'espace : pénalité retournée 2 pts
éjection du maul qui avance 2 pts
pénalité jouée plus vite que la lumière 5 pts

Valou pour le coup d'envoi 3 pts

Faggio, pour être venu jouer, et avoir fumé 8 clopes avant et après le match 2 pts

FFSU 10 pts

Tous pour la boucle du retour qui servait à rien 1 pts



Passez des bonnes vacances, travaillez bien pour les grands,

Gabite

[ add comment ] ( 5 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1109 )

<<First <Back | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | Next> Last>>