Match ESPCI - IDO (24-17) 
L'Institut Dauphine d'Ostéopathie était arrivé plein d'idéaux en tête pour battre l'entente de la Montagne Sainte Geneviève mieux connue sous son nom de scène : les porcelets. Aaaaaaah elles furent nombreuses les onomatopées à accent de grouin qu'on entendit en nous dirigeant vers le stade.

Tout avait très mal commencé. Le match manqua d'être reporté faute d'arbitre, José pallia d'un coup de téléphone et d'une recherche rapide dans les vestiaires ce manque. Les ostéopathes faisaient figure de gros bras face à nous mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Nous laissions nombre des nôtres sur le flanc : Cyprien, Florent, notre allier et ami anglois James. Malgré des rangs qui se décimaient nous nous serrâmes les coudes et l'emportâmes collectivement. Ce collectif fut conduit par les deux hommes du match : François et Hugo redorant ainsi le blason terni de l'Espci.

Tout, donc, avait pourtant bien mal commencé quand nous encaissâmes rapidement un premier essai.

Nous réagissions bien et sur une chandelle tapée depuis leurs 22m, les ostéos se faisaient surprendre sur une récupération du deuxième centre qui remettait au deuxième ligne Lucas qui lui remettait, un ruck s'en suivait, notre feu follet Cyprien gagnait suite au ruck son défi face au dernier adversaire et allait aplatir avant les poteaux. Il nous offrait ce cadeau avant de s'écrouler, victime d'un coup bas de son ménisque, plus tard dans la partie. Nous prenions même l'avantage en inscrivant un deuxième essai. Mais en deuxième mi-temps, après une désorganisation liée aux blessures, l’adversaire en profitait pour inscrire 2 essais sur des exploits individuels après une vaillante résistance des avants.


Sous les porcelets percent déjà les porcs, comme le montraient tous les joueurs soudés derrière Hugo et François qui haranguaient leurs compagnons. James depuis son survêtement lançaient même des « allè les gueux ha » très convaincants, si convaincants que François sur un départ depuis une mêlé grâce à une feinte de Léopold partait à l’essai, si convaincants qu’Hugo ramassait un ballon pour aller à l’essai, si convaincants que toute la défense tenait les dix dernières minutes sans laisser marquer les ostéos qui s’inclinaient donc 24 à 17 après un retour très encourageant pour le collectif porcin.

Nos chers ostéos venus pour nous remettre en place sont donc tombés sur un os !!

A noter pour la burne l’homme d’avant match : CA Fogielman qui fut pris par la patrouille…à châtelet après avoir pris l’intervalle derrière cyprien, l’équipe de la Ratp le plaquait et il encaissait ainsi 25 points à la burne !!


[ add comment ] ( 14 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1408 )

<<First <Back | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | Next> Last>>