Match ESPCI - IDREA (51-10) 
Arborant fièrement leurs nouvelles couleurs, les PorCelets de la Montagne Sainte-Geneviève ont su se défaire de la redoutable équipe de l'Institut des Hautes Etudes en Droit Rural et en Economie Agricole (IHEDREA ou IDREA pour les intimes) sur le terrain mal tondu de Pershing.




Les PorCelets ont ouvert le score, ont toujours mené et le match s'est logiquement soldé par 9 essais roses contre 2 essais verts.

Le résultat fleuve ne laisse pourtant rien voir à la crise profonde qui touche l'équipe des PorCelets : à 23h45, la veille du match, il était impossible de trouver 16 joueurs à aligner sur la feuille de match. Après avoir fait 5 fois le tour de leurs répertoires téléphoniques pour trouver des joueurs supplémentaires, les respos en ont finalement trouvé deux! La situation sera hardiement abordée au prochain entrainement.
En plus du grave problème de motivation, on peut noter quelques problèmes administratifs : deux joueurs n'ont pas pu disputer le match étant donné qu'ils n'avaient pas leur licence FFSU. Pierre l'avait laissée à CP tandis que le BDS de PC en a oublié une autre.

Cependant, le match a démarré sur une note explosive, comme l'illustre le premier plaquage dévastateur de David Parrain, qui a ecrasé le menton du second centre, alors que notre défense glissait merveilleusement bien. Le petit Porcelet fougueux en a d'ailleurs le cuir chevelu marqué. En tant que premier centre, David n'a rien à envier à Jauzion, il a su perforer la ligne adverse, et marquer un bel essai. Avec Cyprien en 10, et David en premier centre, quelques mauvaises langues feront surement la remarque que les ballons n'ont pas du souvent atteindre l'aile... C'est tout à fait faux ! Etonnemment bien servi par le demi d'ouverture, David a su passer les bras pour servir à merveille en bout de ligne des ailliers ravis. Michele et Samuel ont eu droit à leur instant de gloire en inscrivant un essai chacun. Yoann aurait pu lui aussi marquer le sien, s'il ne s'était pas écroulé sur la ligne des 5m avec un grand sourire. Yoann aura des points à la burne, car il a aussi gâché une occasion d'essai en envoyant une passe en avant alors que Nabil était décalé et prêt à filer dans l'embut. Une fois n'est pas coutume, Cyprien a même marqué un essai !

Avec le nombre importants de coups d'envois que nous avons reçus, le principe du "receveur-passeur" a été testé, toujours avec succès. On signalera quand même un "J'ai ! J'ai... Ah non, j'ai pas" d'Antoine Cagniant qui lui vaut des points à la burne.

Mais si l'attaque des 3/4 était bien en place, c'est surtout grâce au bon travail des gros. Leur soutien sur le porteur de balle et leur présence rapide sur les regroupements a permi à notre 9, de dynamiser le jeu. Et c'est dans ce secteur de jeu qu'il a su compenser ses défaillances au pied... Seules 3 transformations ont été réussies, et pas une pénalité n'a été tentée. Les talents de
James auraient sans doute permis d'alourdir le score.

Les avants ont aussi su écraser le pack adverse. Deux essais ont été marqués sur des départs de François en mêlée, combinaison qui a très bien fonctionné. Les 3ème lignes se sont aussi illustrés par leurs talents d'attaquants, François a marqué un 3ème essai alors qu'Adrien, s'est écroulé dans l'embut quelques instants après.



Les bons joueurs s'abreuvent souvent à la coucougnette du porcelet, François a joliment déposé un coup de pied rasant en touche au niveau des 5m, gachant alors un 3 contre 1 offensif.

En fin de seconde mi-temps, les agriculteurs d'en face ont eu un sursaut d'orgueil : leurs attaques imprévisibles ont su désorganiser notre défense mais elle n'a pas été rendue perméable pour autant. Leur essais ont été marqués sur des phases de ballon porté.

En ce qui concerne les histoires de bord de terrain, Hugo 127, grand blessé du 1er match s'est illustré par sa présence. Il a su gérer l'effectif en faisant des remplacements judicieux, bien que parfois originaux. On a pu remarquer la présence, sur le banc de touche, de quelques personnalités, comme les joueurs toniques de l'INP venus voir le niveau de l'équipe de l'IDREA. Déjà présents contre l'ESCPI, ils ont du se faire une idée !

Pour conclure, c'était un match très agréable, aucun hors jeu n'a été à signaler de notre coté. Nous n'avons été pénalisés qu'à 3 reprises sur des Rucks (2 fautes de Cyprien, 1 de David). L'arbitre voulait voir du jeu et a laissé jouer quelques petites fautes au sol et en-avants, mais de manière équitable envers les deux équipes.


La Burne

- 20 pts pour Antoine Cagniant et son annonce sur le coup d'envoi : « J'ai, j'ai... Ah non, j'ai pas ».

- 15 pts à Yoann 126 : 10 pour l'essai applati avant la ligne et 5 pour l'en avant sur l'aile.

- 10 pts pour Pierre qui est resté sur le bord du terrain à cause d'un problème de licence.

- 7 pts pour Francois 127 et son coup de pied rasant en touche.

- 6 pts pour les 6 transformations manquées du demi de mêlée.

- 5 pts pour David et son crâne ouvert qui a saigné pendant tout le match

[ 2 comments ] ( 50 views )   |  [ 0 trackbacks ]   |  permalink  |   ( 3 / 1335 )

<<First <Back | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | Next> Last>>